Nous contacter

picto-tel

picto-mailPar mail

picto-telPar téléphone

02 52 56 39 61

Nos conseillers vous répondent du lundi au samedi, de 8h à 12h et de 13h30 à 18h.

Voir les agences
< Retour à la liste

Comment réussir à financer son projet immobilier ?

08 Avril 2020 | Financer son projet

Partager :

Comment réussir à financer son projet immobilier ?

Un projet immobilier réussi passe nécessairement par un plan de financement réfléchi. Que faut-il faire en priorité ? Sur quels points, la vigilance s’impose-t-elle ? Les solutions de financement diffèrent selon votre budget, vos revenus… Excepté si vous disposez d’une fortune personnelle colossale, souscrire un prêt bancaire reste incontournable pour acquérir un bien immobilier. Et cela implique de définir un budget prévisionnel, d’estimer sa capacité d’emprunt, de monter un dossier de demande de prêt, de faire jouer la concurrence… Vous vous sentez un peu perdu face à toutes ces démarches ? Maisons MTB vous aiguille sur la meilleure marche à suivre pour financer votre projet.

 

 

Le financement : l’étape clé de votre projet

 

Pour devenir propriétaire de votre résidence principale, secondaire ou encore acquérir un bien immobilier pour le louer, pensez au budget ! Impossible à éluder, la question du financement de votre projet immobilier doit même être la première à vous poser. En effet, si vous vous lancez directement dans la recherche du bien idéal, le risque est de convoiter une maison mise en vente à un prix bien supérieur à votre budget… Déception garantie. A contrario, vous pourriez restreindre votre sélection par crainte d’un prix trop élevé, alors que certains biens vous sont accessibles. Pour éviter ces déconvenues et vous épargner un stress inutile, réfléchissez à votre budget d’achat avant de démarrer votre prospection.

 

 

 

Déterminer le budget prévisionnel de votre achat

 

En premier lieu, il vous faut calculer le budget que vous pouvez allouer à votre achat immobilier. Chiffrer de manière réaliste la somme que vous pouvez consacrer à votre projet immobilier vous aidera à cibler vos recherches et à faire une demande de crédit réaliste à votre banquier, ce qui sera perçu comme un gage de sérieux et jouera en votre faveur.

 

 

Les prix du marché

 

Pour établir un plan de financement solide et fiable, la première étape consiste à faire une analyse rapide des prix du marché immobilier au sein du secteur visé. Les prix de l’immobilier fluctuent considérablement d’une zone géographique à une autre. Ainsi, avec un budget similaire, vous pouvez devenir propriétaire d’une immense maison avec jardin en Ardèche ou d’un studio à Paris. C’est donc le premier critère à prendre en compte.

 

 

Apport personnel : obligatoire ou non ?

 

L’apport personnel désigne la somme d’argent immédiatement mobilisable pour financer votre acquisition. C’est votre capital de départ ! Il peut s’agir d’épargne personnelle (livrets d’épargne, PEL), d’économies « dormant » sur le compte courant, de donations familiales, ou encore de la participation aux bénéfices de l’entreprise. Pour la banque, l’apport personnel constitue un atout majeur dans une demande de crédit immobilier. Les professionnels de l’immobilier considèrent qu’un apport personnel doit représenter entre 10 % et 20 % du coût global du projet. Le montant doit pouvoir couvrir a minima les frais de notaire. Même s’il n’est pas obligatoire, cet apport personnel reste un signal très positif envoyé à l’organisme prêteur.

 

 

Coût global du projet

 

Quand vous estimez le coût global de votre projet immobilier, attention à ne pas omettre certains éléments importants. La somme globale de votre projet ne correspond pas seulement au prix de la maison et de son terrain. Pour obtenir le montant total à financer, vous devez ajouter les frais de notaire, les frais de dossier du prêt et de l’assurance emprunteur, la rémunération de l’agent immobilier et du courtier (si vous sollicitez leurs services), le coût de la garantie du prêteur.

 

 

 

Petit budget ? Pensez aux prêts aidés

 

Vous craignez que votre budget restreint ne vous permette pas de devenir propriétaire ? Impossible de vous constituer une épargne au regard de vos revenus ? Renseignez-vous sur les prêts aidés octroyés par l’État. Plusieurs dispositifs ont été mis en place pour aider les particuliers à acquérir leur logement.

 

Les principaux prêts immobiliers aidés sont :

  • Le prêt à taux zéro renforcé (PTZ+) attribué sous conditions de ressources
  • Le prêt conventionné d’accession sociale ou prêt conventionné classique
  • Les prêts complémentaires : Action logement, prêts destinés aux fonctionnaires, prêts accordés par les mutuelles ou les caisses de retraite

 

Ces mécanismes d’emprunt sont strictement réglementés et encadrés. Veillez à bien vérifier les conditions d’éligibilité associées au dispositif (liées à votre statut, à vos revenus, au type d’achat immobilier financé), puis prenez contact avec les organismes référents. Si vous achetez neuf et que votre budget d’achat est limité, vous pouvez espérer bénéficier de certains prêts conventionnés.

 

 

Souscrire un prêt bancaire : mode d’emploi

 

Le financement de votre projet immobilier nécessite de souscrire un crédit immobilier ? Procédez par étape. Encore une fois, une préparation rigoureuse de votre projet est un gage de réussite. En tant qu’emprunteur, ne laissez rien au hasard. Taux d’intérêt, durée de votre emprunt, montant des mensualités de remboursement, votre plan personnel vous engage et mérite toute votre attention.

 

 

Définir la capacité d’emprunt

 

Expression couramment utilisée en immobilier, la capacité d’emprunt désigne la somme que vous pouvez raisonnablement espérer obtenir de la banque ou plus largement de l’organisme qui contribue à financer votre projet.

 

La capacité d’emprunt dépend directement :

  • De vos revenus financiers et de votre patrimoine : la banque sera moins exigeante sur vos garanties financières si vous êtes détenteur d’un patrimoine immobilier, si vos moyens financiers sont importants (salaires, primes, revenus fonciers…).
  • De votre statut (âge, situation professionnelle) et de la gestion de vos finances : l’organisme prêteur évalue votre profil-risque. L’âge et la santé sont des critères pris en considération, ainsi que la gestion courante de vos finances.
  • De la durée du prêt : plus le crédit est souscrit sur une longue durée, plus le montant des mensualités à rembourser sera bas, mais plus le coût global du crédit sera élevé (puisque vous paierez plus d’intérêts au global). Il faut parvenir à un juste équilibre pour paramétrer le montant de mensualités correspondant à votre situation.
  • De vos charges : autres crédits en cours, assurances, impôts, frais courants, charges familiales… Des charges importantes peuvent réduire de manière drastique des revenus confortables.
  • Du montant des mensualités de remboursement : celui-ci doit être défini en fonction de votre solidité financière et de vos charges, pour vous permettre de conserver un reste à vivre suffisant.

 

En tant que prêteur, la banque cherche à limiter au maximum le risque de défaillance de l’emprunteur. Pour se couvrir d’une éventuelle insolvabilité, celle-ci exige généralement la souscription d’une assurance emprunteur, assortie au crédit immobilier. À noter que vous êtes en droit de choisir une assurance proposée par une banque différente de celle qui vous octroie le prêt, si vous jugez le coût moins élevé et l’opération plus intéressante.

 

 

Solliciter différents organismes de crédit

 

Avant de signer un contrat de crédit auprès d’une banque, pensez à comparer les offres de prêt. Ne vous contentez pas de déposer votre dossier uniquement dans votre banque habituelle, il est possible que des établissements concurrents vous fassent des propositions plus intéressantes.

 

 

Passage obligé d’un projet immobilier, le financement doit être minutieusement pensé. Pour devenir propriétaire de ce bien immobilier tant désiré dans les meilleures conditions possible, faites-vous accompagner par les équipes de Maisons MTB, constructeur de maisons depuis plus de 30 ans.

Ces articles pourraient également vous intéresser

  • Financez vos travaux avec l’éco-prêt à taux zéro

    Financez vos travaux avec l’éco-prêt à taux zéro

    19 Août 2021 | Financer son projet

    Lire la suite
  • Comment réussir à financer son projet immobilier ?

    Comment réussir à financer son projet immobilier ?

    08 Avril 2020 | Financer son projet

    Lire la suite
  • Les aides pour la rénovation énergétique de votre logement

    Les aides pour la rénovation énergétique de votre logement

    05 Mars 2020 | Financer son projet

    Lire la suite

Des questions sur votre projet immobilier ?

Contactez-nous