Nous contacter

picto-tel

picto-mailPar mail

picto-telPar téléphone

02 52 56 39 61

Nos conseillers vous répondent du lundi au samedi, de 8h à 12h et de 13h30 à 18h.

Voir les agences
< Retour à la liste

RE2020 : Comprendre la nouvelle réglementation environnementale en 2022

11 Avril 2022 | Préparer son projet

Partager :

RE2020 : Comprendre la nouvelle réglementation environnementale en 2022

Vous envisagez de faire construire votre maison individuelle ? Vous n’échapperez pas lors de vos recherches à cette dénomination : la RE2020. Entrée en vigueur au 1er janvier 2022, cette réglementation environnementale vient de prendre le relais de la réglementation thermique RT2012. Que cache cette nouvelle réglementation ? Qu’est-ce que ça change pour vous et votre future maison ? Décryptage avec Maisons MTB, constructeur de maison individuelle en Bretagne et en Loire-Atlantique.

 

La RE2020 : qu’est-ce que c’est ?

 
Cette nouvelle réglementation joue un rôle essentiel dans la réduction de l’empreinte carbone lors de la construction des bâtiments neufs à usage d’habitation.
 
En effet, le bâtiment représente encore aujourd’hui 25 % des émissions de CO2 en France selon le ministère de la Transition Ecologique. Cette réglementation est née des différents dispositifs et engagements afin d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050.
 
Comme sa consœur, la RT2012 , elle tient compte de la performance énergétique. Elle inclut également la capacité qu’auront les bâtiments à produire de l’énergie, et ce afin de répondre aux grands enjeux environnementaux actuels.
 

Les objectifs de la RE2020

 
La RE2020 a 3 objectifs principaux :
 

Encourager l’efficacité et la sobriété énergétique

 
Pilier de toutes les réglementations thermiques, la consommation d’énergie en est le fer de lance. La RE2020 impose une baisse plus drastique de la consommation d’énergie primaire par rapport à la RT2012 de l’ordre de 15 à 20 %.
 
Les besoins bioclimatiques sont également revus à la baisse en matière de chauffage et d’éclairage.
 

Diminuer l’impact carbone sur le cycle de vie des maisons

 
Toutes les nouvelles constructions doivent donc réduire leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) en recourant plus fortement aux énergies renouvelables et aux matériaux biosourcés.
 
Pour cela, les solutions plus performantes sont privilégiées. Pompes à chaleur, poêle et chaudière à pellets, solutions hybrides ont donc toute leur place.
 
La RE2020 prend en compte l’ensemble des émissions du bâtiment durant tout son cycle de vie, de la construction à la démolition.
 

Adapter les bâtiments aux périodes de canicule

 
Le confort d’été est clairement pris au sérieux avec les épisodes caniculaires qui se font plus nombreux. L’objectif du nouvel indicateur Degrés-Heures (DH) a pour mission d’éviter le recours à la climatisation tout en évitant l’inconfort pour les habitants.

 

Quels effets sur la construction ?

 
Si le marché de la construction en 2021 a été marqué par des difficultés (accès aux matières premières, crise sanitaire…) ayant eu pour effet d’entrainer des coûts plus élevés, la RE2020 pourrait s’apparenter à une autre mauvaise nouvelle. En effet, il faudra compter sur un coût global de construction plus élevé d’environ 10 %. Pourtant, à terme, ce sont de sérieuses économies que cette nouvelle norme entrainera, avec un confort renforcé. Une maison neuve, plus vertueuse, qui vous permettra :

  • De réduire vos coûts de chauffage tout en profitant d’une température intérieure confortable. Le seuil de consommation de chauffage étant fixé à 12 kWh/m²/an. À titre d’exemple, une construction en Côtes-d’Armor consomme en moyenne 110 kWh/m2/an aujourd’hui.
  • De réaliser des économies grâce à des équipements pérennes et durables
  • De réduire votre consommation d’énergie primaire totale
  • De gagner en confort au quotidien et à long terme

 

Qu’est-ce qui change par rapport à la RT2012 ?

 
La première différence est intrinsèque au nom. De réglementation thermique, nous sommes passés à réglementation environnementale afin d’englober tous les enjeux et les objectifs fixés.
 
Globalement, la RE2020 va plus loin que la RT2012. Elle est plus exigeante en matière d’isolation, de performances, et de moyen de chauffage. Par exemple, les chaudières à gaz sont exclues des constructions neuves au profit des pompes à chaleur ou des chaudières à granulés. Les chauffages électriques sont toujours possibles à condition de respecter les seuils de performance.
 
On citera en quelques points une surface vitrée correspondant à 1/6e de la surface de l’habitation, une isolation renforcée, un travail de fond sur les ponts thermiques, et un véritable contrôle de la ventilation et de ses performances.
 

Chez Maisons MTB, nous avons déjà anticipé les enjeux de la RE2020 sur nos constructions. Contactez-nous pour en savoir plus.

Ces articles pourraient également vous intéresser

  • Faut-il investir dans l’immobilier neuf à Rennes ?

    Faut-il investir dans l’immobilier neuf à Rennes ?

    29 Août 2022 | Préparer son projet

    Lire la suite
  • L’achat d’un terrain constructible  : quelle procédure suivre ?

    L’achat d’un terrain constructible : quelle procédure suivre ?

    29 Juillet 2022 | Préparer son projet

    Lire la suite
  • Tout savoir sur la prolongation du PTZ

    Tout savoir sur la prolongation du PTZ

    05 Juillet 2022 | Préparer son projet

    Lire la suite

Des questions sur votre projet immobilier ?

Contactez-nous